Votre cas

Tout sur l'indexation

Afficher l'intro

Intro

Que vous soyez à la retraite ou que vous soyez encore au travail, vous vous posez des questions concernant l'indexation de votre rente? En quoi la désindexation décrétée en 1982 affecte-t-elle votre pouvoir d’achat maintenant? Qu’en sera-t-il dans cinq ans? Dans dix ans? Quel effet sur votre pouvoir d’achat aurait une indexation partielle ou même la pleine indexation?

Vous avez dès maintenant un début de réponse à ces questions et à bien d'autres. Ajustez les graphiques à votre cas en cliquant sur chacun des points présentés à votre gauche sous Votre Cas et voyez comment pourrait évoluer votre rente de retraite et quelle serait sa valeur probable. Ne soyez pas surpris si le curseur ajuste votre demande, c'est simplement qu'elle n'était pas raisonnable. Ce sera le cas par exemple si vous prétendez avoir commencé à travailler à l'âge de 15 ans. Pour voir les chiffres, glissez le curseur sur les graphiques.

* La somme qui serait normalement sufisante pour financer la totalité de votre retraite

Vos revenus futurs

Dès que vous aurez précisé votre cas, vous prendrez la mesure de votre perte de pouvoir d'achat. Il est à noter que les projections, pour les années à venir, reposent sur des prévisions conservatrices, soit un taux d'inflation relativement faible (vous pouvez modifier ce taux en cliquant sur "Détails").

Les modifications apportées au RREGOP en 2011 laissent entrevoir une indexation partielle de la rente pour les années de service comprises entre 1982 et 1999 (selon la même formule que pour les années de service à compter de 2000, soit la moitié de l’inflation). Toutefois, pour que l’indexation partielle soit accordée pour ces années de service, la caisse des personnes participant au RREGOP doit accumuler un surplus dépassant 20 % du passif. Le gouvernement doit également s’engager à verser sa part de l’indexation, ce qu’il n’a toujours pas fait.

Informations à inscrire et ajustements pour personnaliser les graphiques

Les explications suivantes vous permettront de préciser encore davantage les informations relatives à votre situation personnelle. Vous aurez ainsi une meilleure idée de l’évolution de votre rente.

Revenu : C'est le revenu avant impôt, soit votre rente provenant du RREGOP si vous êtes une personne retraitée, ou encore votre salaire de base excluant les heures supplémentaires si vous êtes encore en emploi. Si vous avez opté pour la retraite pendant l'année, inscrivez la rente initiale versée. Si vous êtes une personne retraitée et que vous atteignez l'âge de 65 ans durant l'année en cours, indiquez le revenu après réduction pour coordination avec la rente de la RRQ.

Âge : C'est l'âge à l'anniversaire au cours de l'année. Par exemple, si le calcul est effectué en avril et même si vous atteindrez 60 ans seulement en décembre, inscrivez tout de même 60 ans.

Service : Indiquez votre période de participation années de service cotisé au Régime de retraite des enseignants (RRE), au Régime de retraite des fonctionnaires (RRF) ou au RREGOP permet l'évaluation de la portion de votre rente qui est peu ou pas indexée. En déplaçant le curseur décrivant la période de participation, vous remarquerez que certaines limites vous sont imposées. Elles découlent de l'impossibilité de cotiser avant l'âge de 18 ans ou après l'âge de 69 ans. Elles tiennent également compte de l'impossibilité d'opter pour la retraite avant 53 ans.

Cas particuliers : Certaines personnes ont cotisé pendant des années à un régime du secteur public autre que le RRE, le RRF ou le RREGOP . D'autres peuvent avoir cotisé mais à temps partiel ou ont été sans solde pendant une certaine période. Si c’est le cas, cliquez sur "Détails" puis sur "Autres détails particuliers" afin de tenir compte de ces particularités.

La perte du pouvoir d'achat s'accroît très graduellement

Si votre participation au RREGOP se limite aux années 19 82 à 1999, vous êtes de celles et ceux qui sont le plus touchés par la non-indexation de votre rente.

La perte du pouvoir d'achat est graduelle, mais elle sera quand même bien réelle. Par exemple, une personne retraitée en 1999 qui aurait cotisé depuis 1983 subissait en 2011 une perte de pouvoir d'achat de sa rente équivalant à 30 %.

Un retard dans l'entrée en vigueur de l'indexation partielle peut s'avérer coûteux pour la personne retraitée

Comme mentionné plus haut, les modifications au RREGOP apportées en 2011 prévoient la possibilité d'une indexation de la moitié de l’inflation pour les années de participation après juillet 1982. Mais il est possible qu'elle ne soit accordée que d'ici plusieurs années et qu'elle ne soit pas accordée pour chaque année par la suite. Tout dépendra du niveau des surplus dans la caisse des participantes et participants. À titre d'exemple, notons qu'un retard de cinq ans fait en sorte que la valeur du total de la nouvelle indexation partielle qui vous sera versée sera réduite de moitié.

L'absence d'indexation pour une partie de la rente n'affecte pas que la personne retraitée

Il est important de bien comprendre que les personnes encore au travail sont aussi touchées par la problématique de la désindexation. En effet, la personne qui cotise actuellement et qui a aussi cotisé pendant les années comprises entre 1982 et 1999 verra une portion de sa rente désindexée. Excluant les employés à temps partiel, plus de 250 000 cotisants actifs au 31 décembre 2008 comptaient des années de service entre 1982 et 1999.